Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Valorisation des résidus organiques et inorganiques par biotransformation

19 octobre, 2017
Grand Times Hôtel Sherbrooke

La biotransformation des matières résiduelles organiques ou inorganiques, c’est à dire, le processus par lequel des microorganismes ou autres entités biologiques peuvent modifier certains composés par des réactions chimiques, offre déjà des voies de valorisation et de traitement de coproduits.

À cet effet, et dans le cadre de sa Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, le gouvernement du Québec a fait le choix à l’horizon de 2020 de bannir l’enfouissement des matières organiques. Cette stratégie a incité les industriels, les municipalités et les centres de recherche publics québécois à travailler sur des outils alternatifs innovants de valorisation des matières organiques. Ainsi dans ce contexte, plusieurs initiatives ont vu le jour au Québec afin de valoriser des matières résiduelles organiques, comme la mise en place d’unités industrielles de biométhanisation dans les municipalités pour la bioconversion des déchets en biogaz et la réalisation de partenariats entre certaines papetières et des PME pour la biotransformation des boues industrielles en produits à haute valeur ajoutée. Par ailleurs, d’autres initiatives dans le monde ont se sont orientées vers la biotransformation de la matière résiduelle inorganique, comme les minéraux contenus dans les déchets électroniques ou les élastomères. Cependant, que ce soit pour les matières organiques ou inorganiques, les procédés de biotransformation demeurent complexes et de nombreux défis d’ordre technologique et/ou économique sont encore à relever.
Ainsi, le CRIBIQ a estimé opportun d’organiser un colloque sur cette thématique de biotransformation des matières résiduelles, dans le but de mettre en évidence les derniers développements dans :

 

Ainsi, le CRIBIQ a estimé opportun d’organiser un colloque sur cette thématique de biotransformation des matières résiduelles, dans le but de mettre en évidence les derniers développements dans :

1)    l’optimisation de la biotransformation des résidus organiques et inorganiques,

2)    la mise en œuvre des nouvelles voies de biovalorisation des résidus d’origines organique et inorganique, et

3)    les défis inhérents à l’industrialisation des procédés de biotransformation de ces matières résiduelles.

Des chercheurs internationaux de renoms ainsi que des représentants industriels et des municipalités du Québec participeront à ce colloque.

Consultez le programme du colloque 

 

 

 

Liste des conférenciers

Des bioproduits biodégradables et compostables à partir de matières résiduelles de l’industrie papetière

Des bioproduits biodégradables et compostables à partir de matières résiduelles de l’industrie papetière

Paul Boudreault, CEO
Bosk Bioproducts

Partenaires

Partenaires de l’événement

Partenaire financier du CRIBIQ