Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Dans un proche avenir, les protéines pourraient être largement utilisées comme matériau industriel de base, au même titre que les métaux, le verre et les plastiques. 18 janvier 2018

Dans un proche avenir, les protéines pourraient être largement utilisées comme matériau industriel de base, au même titre que les métaux, le verre et les plastiques.

La soie d’araignée artificielle pourrait imiter « le matériau le plus dur sur terre », c’est ce que prétend la compagnie japonaise Spiber qui développe cette soie à base de protéines.  Ce matériau combine des propriétés très difficiles à réaliser pour les matériaux synthétiques. La compagnie explique que la combinaison savante des 20 types d'acides aminés leur permet de produire des variations infinies de matériaux avec une polyvalence unique et sans précédent et a conçu et synthétisé plus de 600 types de protéines originales, en analysant soigneusement leurs propriétés matérielles pour accumuler une quantité massive de données.

Pour plus d’informations