Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Développement d’un biostimulant granulaire à base de chitosan et validation agronomique en grandes cultures

Le projet consiste à développer un biostimulant agricole novateur à base de chitosan et à valider les performances
agronomiques en grandes cultures. Le chitosan est un biopolymère cationique obtenu par déacétylation de la chitine, un
constituant important des carapaces de crustacés. Le chitosan présente un important potentiel agronomique de
stimulation de croissance et d’activités antimicrobienne, antifongique et nématicide qui a été démontré par plusieurs
études scientifiques.
Le marché mondial global des biostimulants est en effervescence et présente un taux de croissance annuel composé
anticipé de 11,2 % d’ici 2025 pour atteindre une valeur estimée de 4,9 milliards USD en 2025 (Markets and Markets,
2019). Le marché est principalement motivé par la forte demande du marché pour les cultures à haute valeur ajoutée
dans le monde et par la nécessité croissante de soutenir la croissance des cultures en raison du stress abiotique résultant
des conditions climatiques changeantes. L'industrie des aliments biologiques, qui se développe à un rythme soutenu, est
également un fort moteur de la croissance de l'industrie des biostimulants. La sensibilisation accrue des agriculteurs aux
avantages des biostimulants et l'adoption croissante de méthodes de production durables sont aussi d’autres facteurs
d'accroissement de la croissance de ce marché.
La valorisation commerciale de sous-produits de transformation de crustacés contribuera à solutionner une importante
problématique de gestion de biomasse putrescible et potentiellement à améliorer la rentabilité et la compétitivité des
usines de transformation partenaires. L’utilisation plus complète des ressources naturelles disponibles contribuera à
structurer une économie agricole basée sur le développement durable.
La valorisation des biomasses marines est un des principaux axes de développement économique pour l'Est-du-Québec.
Le présent projet de valorisation durable de sous-produits de transformation de la pêche contribuera à structurer la filière
québécoise des biotechnologies marines en intégrant concrètement l’exploitation de ressources aquatiques locales au
développement de produits innovants à fort potentiel commercial. Ce projet est en phase avec la Stratégie maritime du
gouvernement du Québec et le développement de l’économie bleue.

Contribution du CRIBIQ

145 000 $


Partenaires

Industriels participants :

OrganicOcean inc.