Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Valorisation de la bioressouce microbienne du système marin du Saint-Laurent dans différents secteurs de l’industrie biotechnologique

L’objectif du présent projet est d’évaluer le potentiel de la bioressource microbienne du système marin de Saint-Laurent pour différents secteurs de l’industrie des biotechnologies. La majorité des souches microbiennes utilisées actuellement dans des industries telles que la fermentation, le traitement de l’eau et les produits nettoyants "verts", sont issues de milieux terrestres ou de milieux d'eau douce. Le milieu marin constitue la plus grande partie de la biosphère et est un réservoir exceptionnel de diversité, tant génétique que fonctionnelle, encore peu exploité dans le secteur des biotechnologies. Dans leur élan d'innovation, deux entreprises québécoises, possédant des créneaux d’affaires différents mais exploitant toutes deux le potentiel des microorganismes pour diverses applications biotechnologiques sont à la recherche de nouvelles souches microbiennes actives en eau de mer et à basse température afin de proposer  des produits novateurs sur le marché. Les travaux effectués consisteront d’abord en un enrichissement microbien sélectif d’échantillons d’eau de mer et de sédiment marin en vue de favoriser la croissance de souches microbiennes déterminées. Une caractérisation par métagénomique ciblée des échantillons avant et après enrichissement sera effectuée de manière à déterminer les genres microbiens présents. Une étape de criblage sera finalement effectuée afin de sélectionner les consortia ou les souches microbiennes à fort potentiel pour les applications commerciales visées par chacun des partenaires industriels. Le projet mettra à profit les expertises en biotechnologie marine et en écologie microbienne marine du Centre de Recherche sur les Biotechnologies Marines (CRBM) et de l’Institut des Sciences de la Mer de Rimouski (ISMER) afin d’assister ces deux entreprises dans le développement de nouveaux bioproduits utilisant des microorganismes indigènes du système marin du Saint-Laurent.

Amine Badri

Amine Badri

Directeur R&D Biotechnologie
CRBM

Contribution du CRIBIQ

225 000 $

Partenaires

Industriels participants:

  • Innu-Science Canada inc.

  • Microbrasserie Pit Caribou

IRPQ:

  • CRBM

  • UQAR/ISMER