Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Automatisation d’une cabane à sucre et intégration d’un système de détection des défauts

Dans le cadre de ce projet, l’entreprise Aménagement forestier coopératif des Appalaches (AFCA) collabore avec l’Université de Sherbrooke pour développer des outils d’analyse et des capteurs qui permettront de suivre en temps réel l’évolution de plusieurs paramètres (molécules témoins en lien avec des défauts de saveurs) lors de la transformation de l’eau d’érable en sirop. Le développement d’un tel système permettrait d’appliquer rapidement des actions correctrices pour éviter de mélanger des lots entre eux et pour limiter les pertes subies par les producteurs. Ce projet pourrait offrir aux producteurs des outils permettant d’évaluer les défauts de saveurs de façon quantitative, alors que l’approche actuelle pour le classement du sirop d’érable fait appel à une évaluation qualitative. Finalement, la participation de nombreux étudiants à ce projet (un post-doc, deux doctorants et deux stagiaires de premier cycle) contribuera à la formation de personnel hautement qualifié, alors que ce secteur d’activité fait face à une difficulté grandissante à recruter de la main-d’œuvre.

Jean-Michel Lavoie

Professeur
Université de Sherbrooke

Contribution du CRIBIQ

260 871 $


Partenaires

Industriels participants :

Aménagement forestier coopératif des Appalaches (AFCA)

IRPQ :

Université de Sherbrooke