Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Investigation des caractères écologiques favorisant la production de truffes et transfert pour commercialisation et culture.

Des travaux antérieurs (financés par le CRIBIQ et le CRSNG) menés par le Dr Germain ont permis de détecter de la truffe dans le sol québécois. Parallèlement le projet de doctorat de la Dre Véronique Cloutier à l’université Laval a permis de récolter de la truffe sauvage dans la forêt boréale du Québec. Dans le cadre de ce projet, l’UQTR, Truffes Québec, Arborinnov et la Dre Cloutier joignent leurs forces pour mettre en commun les résultats de leurs études. Cette mise en commun permettra de nouvelles analyses, une augmentation du pouvoir statistique et permettra de déterminer les conditions écologiques dans lesquelles les truffes sont détectées. Par la suite, une validation terrain sera effectuée pour déterminer la présence de fructification. A la suite de la validation, les références écologiques serviront de guides pour favoriser la mise en culture en régie agronomique en milieu agroforestier et agricole. Livrables 1-Identification de l'autécologie des espèces permettant de les relier à des habitats précis; 2-Développement d'une première cohorte canine pour la recherche de truffes et de méthodologies de recherche des truffes sauvages avec chien (autre programme-service Québec); 3-Identification des truffes ayant le meilleur potentiel gastronomique; 4-Développement des premières ébauches des méthodologies de culture en régie agricole et la description des initiatives de recherche à réaliser à cette fin.

Hugo Germain

UQTR

Contribution du CRIBIQ

40 884 $


Partenaires

Industriels participants :

Filière mycologique de la Mauricie
Truffes Québec
Arborinnov

IRPQ :

UQTR