Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Les biotechnologies Shroom

Les Biotechnologies Shroom se spécialisent dans la fabrication de mycomatériaux à partir de résidus agricoles et de mycélium de champignon. Le mycélium est un immense réseau d’hyphes souterrain composé de chitine. Le mycomatériau croît dans un moule, la chitine agit comme un liant et agglomère les particules de résidus agricoles. Le produit final est biodégradable et possède des caractéristiques physiques comparables à celles des polystyrènes.

Cette demande de financement vise à mettre à l’échelle les procédés développés en laboratoire par les Biotechnologies Shroom. Cela permettra d’optimiser les procédures et paramètres d’opération, d’adapter les protocoles de laboratoire et de réaliser les procédés à l’échelle pilote. L’objectif est de développer des produits pour l’entreprise Recoupage Québec et l’organisme Saveurs Bas-Saint-Laurent, et de débuter une production afin de répondre à leurs besoins.

Pour ce faire, l’acquisition de nouveaux équipements spécialisés et l’optimisation de l’équipement actuel sont nécessaires. La subvention permettra aussi de financer les honoraires des professionnels nécessaires à l’avancement de la mise à l’échelle ainsi que la location d'installations spécialisées.

Ceci constitue la phase 1 d’un projet de plus grande envergure. Si cette phase est concluante, il sera possible, en partenariat avec Biopterre, d’accroître la production à une échelle industrielle.

Maude Thériault-Gauthier

Gestionnaire production et développement
Les biotechnologies Shroom S.E.N.C.

Contribution du CRIBIQ

25 000 $


Partenaires

Industriels participants :

  • Les biotechnologies Shroom S.E.N.C.

IRPQ :

  • Biopterre