Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Mise au point d'une chaîne d’extraction de la fraction organique des résidus ménagers collectés

Le projet propose la mise au point d’une chaîne de traitement des résidus ménagers collectés (RMC), selon un concept novateur développé par la compagnie Viridis Environnement (partenaire industriel du projet). Ce procédé permet d’extraire et de traiter la fraction organique des RMC pour produire une matière organique de qualité valorisable notamment en agriculture. Ce mode de gestion permet de détourner la matière putrescible des lieux d’enfouissement et ainsi réduire substantiellement les émissions de GES. Les RMC peuvent être des ordures ménagères ou des résidus organiques triés à la source en vrac ou en sac (ROTS). Les RMC d’une collecte à deux ou trois voies contiennent des matières putrescibles, mais également des corps étrangers constitués de verre, de métal, de plastiques, de cailloux et autres. Ce mélange de corps étrangers et de matières putrescibles est nommé matière résiduelle mixte (MRM). Cette fraction est traitée par le procédé. Une fois cette MRM séchée biologiquement, il devient possible de récupérer facilement la matière organique et d’en extraire les corps étrangers dans un souci de produire une fraction organique valorisable. La chaîne de traitement des RMC proposée représente un procédé amélioré par rapport aux technologies actuelles afin de répondre aux demandes spécifiques du marché québécois:


a) Elle s’applique à de petites communautés qui produisent entre 5 000 et 20 000 tonnes/an de RMC, ce qui correspond à une population de moins de 50 000 habitants;

b) Elle offre à ces communautés une solution alternative simple pour la gestion des déchets basée sur l'extraction et valorisation immédiate de la fraction organique en agriculture;

c) Elle permet d’obtenir un produit final de qualité valorisable en agriculture soit comme amendement, soit comme composant dans des engrais organominéraux granulés;

d) Elle ouvre de nouvelles possibilités de récupération des matières plastiques séchées et contenus dans les ordures ménagères;

e) Elle offre une alternative performante de récupération de la matière organique qui contribuera à atteindre les cibles fixées par le MDDELCC.

Denis Potvin

Agent de transfert et chargé de projets
IRDA

Contribution du CRIBIQ

100 000 $


Partenaires

Industriels participants :

  • Viridis

IRPQ :

  • IRDA