Tapez un mot pour ouvrir la recherche

Loading

Technologie innovante de détachement d'encre pour le développement de pâte à haute propreté pour une utilisation dans des produits aliment

Depuis quelques décennies, l’industrie des pâtes et papiers a grandement évolué en réduisant significativement leur pollution globale. Parallèlement, l’industrie forestière canadienne s’est diversifiée et a réorienté sa production initiale afin d’augmenter sa rentabilité et ultimement, garantir sa survie. Conjointement avec une augmentation de la sensibilité du public aux aspects environnementaux, toutes ses considérations font en sorte que le développement de nouveaux marchés ou produits s’est accéléré. L’objectif général de ce projet est directement relié à cette recherche de nouveaux débouchés par l’augmentation de l’efficacité des procédés de désencrage classique afin de réduire les contaminants physiquement et chimiquement liés dans de la pâte de vieux cartons ondulés. Le grade visé étant des produits de spécialités à résistance élevé pour service alimentaire. En augmentant l’enlèvement de l’encre résiduelle, les nouveaux produits papetiers pourront répondre aux normes des différentes organisations mondiales de la santé. Le procédé de désencrage enlèvera l’encre résiduelle par un traitement ultrasonique et/ou enzymatique et une optimisation des conditions de mise en pâte. Afin de compléter ce nouveau procédé, une optimisation des unités de nettoyage/séparation classique et/ou de la destruction de l’encre des eaux de lavage par ultrasons et/ou enzymes sera aussi explorée. L’approche générale est donc d’adapter les étapes actuelles du procédé de désencrage, d’ajouter un traitement de décrochage et de destruction d’encre par traitements ultrasoniques et/ou enzymatiques. L’atteinte de cet objectif donnera indéniablement un avantage de rentabilité à l’industrie canadienne par rapport aux autres pays producteurs, dont le partenaire industriel de cette demande. D’une pâte avec peu de valeur, Kruger pourra produire de grand volume de produits de commodité alimentaire. Conséquemment, ceci augmentera le retour sur investissement de leurs usines et aidera à stabiliser la baisse de production du papier journal. Avec l’expérience de cette équipe de recherche dans tous les aspects du projet, autant en désencrage classique, en applications enzymatiques et ultrasoniques, les objectifs sont réalistes et réalisables en fonction de l’échéancier prévu.

Eric Loranger

PhD, Ing., Professeur Titulaire
UQTR

Contribution du CRIBIQ

555 996 $


Partenaires

Industriels participants :

  • Kruger Inc.
  • Fondation UQTR

IRPQ :

  • Innofibre
  • UQTR